Peste porcine africaine


[MAJ 22/11] Une reprise de certaines activités de chasse (chasse à l’affût, chasse à l’approche et battues silencieuses) va être autorisée sous condition du respect des règles de biosécurité par les chasseurs.
Cette reprise de la chasse a pour objectif de réduire les populations de sangliers sauvages par le biais des modes de tirs les moins dérangeants possibles afin de limiter au maximum les mouvements de sangliers de part et d’autre de la frontière. Les clôtures qui ont été mises en place par les fédérations de chasseurs des trois départements (08, 55 et 54) le long de la frontière permettent également de contribuer à réduire les déplacements d’animaux. Les battues avec chien et l’agrainage restent interdits. Ces instructions sont valables jusqu’au 12 décembre 2018.3

– L’ensemble des activités en forêt (professionnelles ou non) peuvent quant à elles reprendre

Les mesures de surveillance et de biosécurité renforcées restent en vigueur pour la faune sauvage ainsi que dans les élevages.

Il est obligatoire de déclarer les porcs et cochons en votre possession : Plus d’informations en cliquant ici