Peste porcine africaine


[MAJ 15/04] Lors de sa visite en Meurthe-et-Moselle le 28 mars dernier, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, a demandé que la zone blanche déjà créée dans les Ardennes et la Meuse soit prolongée en Meurthe-et-Moselle.

Cette zone blanche a été instituée par arrêté ministériel du 03 avril 2019, complété par arrêté ministériel du 10 avril 2019, joint à ce message. Ces arrêtés modifient l’arrêté ministériel du 19 octobre 2018. La zone blanche correspond au territoire compris entre la frontière belge et la clôture qui a été érigée de Villers-le-Rond à Mont-Saint-Martin.
Des mesures drastiques de réduction des populations de sangliers afin d’empêcher la propagation du virus sont instaurées dans cette zone blanche. Les sangliers tirés ou trouvés morts seront géolocalisés et enlevés par l’équarrissage où ils feront l’objet de prélèvements pour la recherche de la peste porcine africaine.

En complément, le préfet de Meurthe-et-Moselle a interdit par arrêté préfectoral toute activité d’exploitation, de travaux forestiers, de chargement et de transport du bois ainsi que l’accès et le déplacement des personnes et des biens en dehors des routes empierrées ou revêtues au sein des forêts de la zone blanche. Ces dispositions s’appliquent à tous types de travaux forestiers ainsi qu’à toutes activités sportives, culturelles, pédagogiques ou de loisirs en forêt dans la zone.

À ce jour, la France demeure indemne de peste porcine africaine.

La commune de Lexy n’est pas concernée par la zone blanche !